Accueil > Découvrir et se divertir > Histoire et Patrimoine de Pernes > Le Patrimoine de Pernes > La Fontaine du Cormoran

La Fontaine du Cormoran

Construite en 1761

Classée au titre des Monuments Historiques en 1911

Située Place du Cormoran

La Fontaine du Cormoran est la plus célèbre de toutes celles de Pernes. Elle est située près de la Porte Notre-Dame, à l’intérieur de la cité.

A sa construction, en 1761, elle a remplacé deux fontaines qui coulaient sur l’actuelle Place du Cormoran. Le lavoir qui était à l’époque accolé à la fontaine est aujourd’hui contre les remparts.

La Fontaine du Cormoran ainsi que la Fontaine Reboul, la Fontaine du Gigot et la Fontaine de l’Hôpital témoignent de l’importance de l’eau à Pernes, à la fin du XVIIIème siècle.

La Fontaine du Cormoran présente un bassin octogonal avec quatre faces rectilignes et quatre autres incurvées pour des raisons pratiques et esthétiques.

Sur le pilier central, lui aussi de base octogonale, se détache une panse arrondie. Huit mascarons la décorent. Quatre d’entre eux semblent évoquer des visages faisant référence à la légende du Roi Midas. Ce roi aux oreilles d’âne avait le pouvoir de transformer tout ce qu’il touchait en or.

A la fin du XIXème siècle, un maire de Pernes décida d’aplanir le dessus des mascarons de manière à y déposer une bougie lors de fêtes nocturnes.

Au-dessus de la panse, de chaque côté est gravée la devise de la ville « Dei gratia inter alia lucet », ce qui signifie : « Par la grâce de Dieu, elle brille entre toutes ». La devise de la ville est complétée par les armoiries sculptées plus haut : le soleil et la perle d’argent. Ils évoquent la richesse et la fertilité du terroir.

Au sommet du monument se trouve la sculpture qui en a fait sa renommée. Un cormoran ingurgite un poisson dans son bec pour, peut-être, nourrir ses petits.